SAP-Oracle : le partenariat est finalement renouvelé !

En mars 2015, SAP avait annoncé à ses clients l’arrêt potentiel, à compter du 1er janvier 2020, du partenariat de support avec Oracle. Est concerné le support de la base de données Oracle, par SAP, lorsque celle-ci est achetée par son intermédiaire. Quant au partenariat de revente de licences, SAP avait annoncé qu'il s'arrêtait le 31 décembre 2017.  

 

« Auparavant, ce partenariat faisait l’objet d’une tacite reconduction, cela ne suscitait donc aucune inquiétude particulière de la part des clients SAP », rappelle Claude Molly-Mitton, Président de l’USF. De fait, ce revirement stratégique de SAP posait un certain nombre de questions : si SAP ne revendait plus de Runtime Oracle, dès début 2018, quelles en seraient les conséquences pour les clients existants qui ont déjà acheté le Runtime Oracle, en cas de besoin d’extension de leur périmètre SAP actuel par exemple ? Quelles  en seraient les conséquences sur le support Oracle pour les clients SAP qui ont acheté Oracle via SAP ? Quelle continuité de support  leur serait fournie ? Par qui ? À quelles conditions ? « Cette inquiétude, si elle avait perduré, aurait pu avoir des effets négatifs pour les deux éditeurs, avec le recours à des offres alternatives de support ou de changement de SGBD », avertit Claude Molly-Mitton.

 

L’USF s’est donc évidemment mobilisée sur ce sujet crucial pour une partie de ses adhérents. Et s’est rapprochée à la fois de SAP et d’Oracle. « Les échéances approchent rapidement et nous avons demandé aux deux éditeurs quels sont les scénarios possibles », précise Claude Molly-Mitton. « Nous avions l’impression que les clients sont pris en otage, d’autant que, depuis l’annonce, nous n’avons pas obtenu de réponses à nos interrogations de la part de SAP », ajoute-t-il.

 

Côté Oracle, une réunion du Comité Exécutif de l’USF, en juin 2017, a fourni l’occasion à l’éditeur américain de présenter son point de vue, en la personne du responsable du partenariat SAP chez Oracle. Et surtout d’annoncer que le partenariat est finalement reconduit dans le cadre d’un « long term agreement » (information officielle disponible sur le site Web d’Oracle : http://www.oracle.com/us/solutions/sap/introduction/overview/index.html).

 

Fin juin 2017, SAP a, de son côté, confirmé officiellement le renouvellement du partenariat avec Oracle. Ainsi, jusqu’en 2025, SAP continuera à proposer le support pour les environnements Oracle, de même que la commercialisation des licences Oracle, jusqu’au 31 décembre 2023. Pour les deux années suivantes, entre le premier janvier 2024 et le 31 décembre 2025, SAP revendra les licences runtime Oracle uniquement aux clients Oracle existants.